mercredi 29 avril 2015

Maybe Someday de Colleen Hoover

Je vous avais prévenu ! Je ne vous lâcherai pas comme ça !

Après vous avoir parlé de Ugly Love de Colleen Hoover, j'enchaîne avec son roman Maybe Someday que j'ai tout autant adoré, si ce n'est plus et surtout, si c'est possible.

L'histoire : Sydney est à la rue. Et ce n'est pas un jeu de mot. Sous la pluie, ses quelques affaires à ses pieds, elle vient de tomber sur son copain, Hunter, en pleine "action", avec sa meilleure amie et colocataire. Pour couronner le tout, elle vient de perdre son job lui permettant de vivre, faute de bourse universitaire.

Tout d'abord, c'est du Colleen Hoover, donc l'histoire ne peut pas être aussi raconter bêtement !

Le premier chapitre nous dépeint Sydney, complétement paumé, qui ne sait absolument pas où est ce qu'elle va bien pouvoir loger, n'ayant pas son portefeuille (on ne peut pas penser à tout quand on tombe sur son copain cul nu avec une autre fille...pardon avec sa meilleure amie), et ne pouvant de toute façon pas s'offrir ne serait ce qu'une nuit d'hôtel.

Le deuxième chapitre, nous amène alors deux semaines en arrière. Sydney nous présente sa vie, telle qu'elle était avant que tout parte en cou*#%lle. Petit à petit, sachant où tout ça va nous mener, on comprend comment elle en est arrivé là. Et surtout on comprend comment elle a rencontré le fameux Ridge, son voisin d'en face, dont elle nous parle vaguement dans le premier chapitre.

Après diverses choses (comprenant une fille vraiment bizarre l'entraînant dans son appart, un Ridge qui ne lui décroche pas un mot, et toujours pas de porte feuille) Ridge va lui faire une proposition qu'elle ne pourra pas refuser.

De là, s'en suit une histoire d'amour (oui, encore, je refuse de lâcher la romance pour le moment, ça me fait du bien au corazon), mais encore une fois, c'est du Colleen Hoover, et vous le comprendrez bientôt, la dame aime bien jouer avec les situations, avec les sentiments de ses personnages. Ce n'est jamais simple, et c'est si bien raconter. Vous lisez une simple histoire d'amour, mais qui vous prend aux tripes tellement vous vous retrouvez plongé dans les sentiments des personnages.


Le petit bonus : C'est aussi un livre sur la musique : Ridge et Sydney vont composer ensemble des morceaux que l'on peut véritablement écouter en ligne.

Le petit bonus bis : Pour ceux qui ont lu le livre, il existe un Epilogue. Voici le lien !
http://www.maybesomedaysoundtrack.com/extras.php


Bon, vous avez compris, j'ai adoré ce livre.
Les relations entre les personnages sont profondes et poignantes.Colleen Hoover a le chic pour écrire des personnages avec de vraies histoires.
Personnellement, je pense que ses livres me prennent autant aux tripes car justement, à un moment donné dans le livre, ce ne sont plus des personnages de fictions, ce sont de véritables personnes, avec un passé bien à eux, un caractère, une personnalité.



Je suis navrée, mais il va suivre maintenant une petite section SPOILER, pour celles et ceux qui ont lu le livre, continuez la lecture de ce post, pour les autres, par pitié arrêtez vous là !  Plongez vous dans le livre avec le peu que je vous en ai dis.
Si vous avez déjà aimé un livre de Colleen Hoover, vous aimerez forcément celui ci.

Comme promis :

*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*
Mon dieu ! L'ingéniosité de cette femme ! C'est la première fois que je lisais un livre du point de vue d'une personne sourde. Et j'ai trouvé la façon de Colleen Hoover de nous le révéler, de le cacher en premier lieu, tout bonnement génial ! Je ne l'avais pas du tout vu venir. Je pense que j'étais aussi paumée que Sydney.

Et ça peut paraitre être un détail insignifiant, car après tout, c'est révélé quasiment dès le début du livre, mais j'ai trouvé que c'était justement un élément très important, et que je refuse de divulguer aux futurs lecteurs, car ça apporte à la narration une toute autre dimension.

Les interactions entre Ridge et Sydney en sont forcément changées, et du coup leur relation aussi.

En parlant de leur relation. olalalalalalalala... Mon petit kokoro... J'ai souffert autant pour Ridge qui se retrouvait...bah clairement le coeur entre deux chaises, et Sydney qui devait subir ses sentiments face à la situation.
Je pense que certains lecteurs vont directement jeter la pierre à Ridge, le caractérisant de salaud, comme quoi il a profité de Sydney, mais aussi de sa copine Maggie. Le fait que Ridge est le droit à la parole un chapitre sur deux m'a totalement empêché de penser ça de lui. Ce n'est qu'un avis personnel, mais je suis totalement d'accord avec le fait que l'on peut aimer deux personnes à la fois. Surtout dans le cas de Ridge. Son amour pour Sydney n'a rien à voir avec ce qu'il ressent pour Maggie.
Alors si même la révélation à la fin, comme quoi Maggie et Ridge ne s'aimaient plus vraiment, m'a paru un peu facile, je comprends totalement.
Et j'ai encore plus aimé la façon dont Sydney a géré la chose. Repoussant Ridge, de peur qu'il est pris la mauvaise décision, qu'il s'en rende compte, et qu'elle se retrouve de nouveau sur le carreau. En même temps, elle le fait pour se protéger, mais aussi pour le bien de Ridge.
*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*Spoiler*


Je vais finir la partie spoilers ici et souhaiter à ceux qui ne l'ont pas encore lu une
BONNE LECTURE
Sabrina.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire